Propagande par l’exemple

Misère et ruine dans toute l’Europe,

et le monde entier.

Les larmes de tout l’argent amassé

par les capitalistes, prétendus philanthropes.

 

La révolution pacificatrice attendue, peine à trouver sa voie,

les forces manquent.

Cette dignité absente, la liberté, ne se conquiert, dit-on, qu’au moyen de sacrifices cruels,

de souffrances indicibles.

 

N’exagérons pas.

 

Car le bien-être matériel des pauvres est une donnée du combat.

Pas d’insurrection sans pain et sans toit,

pas de propagande sans l’exemple de chacune et chacun, anarchistes fervents,

et leur humaine indulgence.

 

N’attendre des autres que ce que l’on fait déjà.

 

D’après Errico Malatesta, « La nouvelle crise », 1922 et « Idéalisme et matérialisme », 1924

Photo by Markus Spiske on Unsplash 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.