Contre l’inaction

Après des semaines d’une grève acharnée par des travailleurs héroïques, la victoire à portée de main, le syndicat a trahi. Appel à la démobilisation générale.

Les anarchistes, avec tout leur courage et leur esprit de sacrifice ne peuvent que s’émouvoir, crier au scandale et à la félonie.

Toujours prêtes et prêts les anarchistes à s’associer au combat, à grossir les rangs, mais ils n’initient pas le mouvement. Assez nombreux sont-ils pourtant.

Contre l’impuissance et l’inaction, les anarchistes doivent allumer la mèche.

Comment faire front, ensemble, contre cet État complice des fascistes ?

Comment mettre à terre, par l’individuel et le collectif, le pouvoir abusif ?

 

D’après Errico Malatesta, « Pour demain », 1922.

Photo by chloe s. on Unsplash 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.