Trop-plein

Insomnie d’un trop-plein de pensées. Des pensées qui flottent et qui s’imposent. La peur de les oublier. Elles reviennent immanquablement dans un désordre apparent.

À elles s’ajoutent les nouvelles idées. Celles dont on ne sait pas si elles sont bonnes ou mauvaises.

Toujours est-il qu’elles aussi empêchent de dormir.

C’est toute la semaine qui semble prédire une insomnie.

Photo by Annie Spratt on Unsplash

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.