Décrocher

Il faut décrocher, il n’y a plus le choix. Il faut mettre le cerveau en sourdine et partir. Partir là où toutes les pensées envahissantes ne pourront pas suivre.

Il faut décrocher pour survivre. Le risque de sombrer augmente chaque jour. Les signes avant-coureurs ne peuvent plus être ignorés.

Il faut décrocher et vivre. Quelles autres possibilités reste-t-il ?

Photo by Dawid Zawiła on Unsplash

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.